Vivre à Vancouver !

enjoy our freedom. (1)

Oui je sais. Shame on me. Des mois que je vous parle de mon article sur Vancouver et que je repousse sa publication. La raison ? Mon ordinateur m’a lâché sans pitié pendant mon voyage sur les Iles San Juan et j’ai dû en acheter un nouveau. Ce qui veut dire clavier Qwerty. (D’ailleurs je suis le genre de meuf qui vient de s’apercevoir que les mots qwerty et azerty sont affichés sur les claviers. Oui encore shame on me.) Du coup je mets plus de temps à taper…
Bref tout ça pour vous dire que j’ai un weekend de trois jours (finally) et du coup je prends du temps pour vous mais aussi pour moi, pour mettre un peu mon blog à jour même si j’ai posté Thanksgiving au Canada.

Pourquoi Vancouver ?

Je voulais rester dans la partie anglophone. Un peu plus de 5 mois que je suis au Canada et il est primordial pour moi de continuer à parler anglais. J’adore ça et mon accent s’améliore de jour en jour. (L’accent américain bien sûr parce qu’en arrivant j’avais plutôt l’accent british vis à vis de mon expatriation en Angleterre). 
Ensuite, Vancouver est connue pour ces nombreux tournages de films. Étant une grande passionnée de cinéma, je ne pouvais pas manquer ça. Et j’ai l’occasion d’en voir tous les jours, à chaque coin de rue. Que ce soit pour des films mais surtout des séries, il n’est pas impossible de se promener et de croiser des acteurs. (Poke à David Duchovny, si tu lis ça, sache que je t’ai vu à Sunset Beach).
Et pour finir, la beauté de la Colombie Britannique ! Vancouver est entourée d’immenses montagnes, de l’océan, de nombreuses plages, de forêts verdoyantes. Un paradis canadien comme on les aime ! Et du coup niveau activités extérieures, on ne manque de rien ! (Coucou les stations de skis en hiver !)

IMG_3533.JPG

Trouver un emploi

En août, quand je me suis décidée pour de bon à partir direction Vancouver pour l’hiver, j’ai commencé à regarder les différentes offres d’emploi sur le site Indeed. Un site vraiment pratique où tu peux mettre ton CV en ligne dans ton compte et il ne te reste plus qu’à l’envoyer avec ta candidature. Quelle surprise d’avoir des réponses à 90% de mes envois ! Étant à Sooke à ce moment-là, sur l’Île de Vancouver, je ne me suis pas attendu à avoir des entretiens directement que j’ai dû en décliner. Je ne cherchais pas particulièrement de job précis (Même si dans l’événementiel cela m’aurait arrangé) du coup un petit job m’a fait de l’œil. Barista dans une boulangerie française. Rendez-vous donné la semaine d’après et me voici partie à Vancouver pour une journée. Un peu stressée mais confiante, je rencontre la manager qui est canadienne anglophone. Elle me pose des questions sur mon expérience, sur ma disponibilité et dix minutes après l’entretien est terminé. Elle a d’autres postulants et me dit quelle me rappellera dans les jours suivants. Quarante cinq minutes après, je reçois son appel m’annonçant que j’étais prise ! Je ne vous explique pas ma joie ! J’étais au moins sûre d’avoir une entrée d’argent. 

Quelques jours après, un autre travail me contacte en me disant être intéressée par mon profil. Cette fois-ci en tant que nanny. Je parle avec la mère au téléphone, on accroche assez bien et on prévoit de se rencontrer une fois que j’arrive sur place le 24 Août. La différence niveau salaire est assez énorme et me motive donc à rencontrer cette famille anglophone. 
Le jour J, je suis donc arrivée au parc pour rencontrer la mère célibataire et ces trois enfants ( 4, 6 et 10 ans). Le courant se fait très rapidement et les enfants valident mon entretien par eux-mêmes. (Déjà une différence niveau culture Angleterre/Canada). La mère me demande quand je souhaite commencer et je me suis donnée 4 jours le temps de m’installer convenablement. Je signe mon contrat et me voila officiellement Nanny ! (J’ai bien entendu appeler la boulangerie pour leur annoncer que j’avais finalement trouve un emploi qui me correspondait mieux. Ils ont tout à fait compris et m’ont souhaité une bonne installation). Le gros avantage est que j’ai mes weekends libres et que j’utilise la voiture de ma boss la semaine.

Trouver un logement

Avant de partir pour Vancouver, j’ai commencé à regarder les différentes annonces sur Craiglist et sur les différents forums de PVTistes à Vancouver. En calculant le salaire que je me ferais par mois, j’ai pu valider une sous-location pour une période de un mois, le temps de trouver autre chose et de prendre mes marques dans la ville. Me voici dans le quartier Commercial Broadway, dit Hispter. Avec ces nombreux restaurants, ces nombreux shops et petits market. La maison se trouve à dix minutes du Skytrain et je paie 750$ avec un seul coloc mais en basement. Le 1er octobre, j’ai déménagé du coté de Nanaimo station dans une grande maison. Pas de shops, de market ou autres, juste des maisons familiales. Je suis en colocation avec deux japonaises et je paie 600$ par mois en habitant à trois minutes du skytrain, à dix minutes à pieds de mon travail et ma chambre est à l’étage avec vue sur le jardin. Le top ! Ces logements, je les ai trouvé à chaque fois grâce au groupe Facebook PVTistes !

IMG_5461.JPG
Le quotidien ?

Je fais mes courses au Superstore non loin de chez moi. La nourriture n’est pas donnée ici et après une comparaison avec Safeway, ce supermarché est moins cher. C’est le gros point négatif pour moi ici. Le prix des courses. 
Au niveau transport, j’habite en zone 1, je paie donc un abonnement au mois zone 1 qui me coûte 93$ (Le plus ? Les bus n’ont qu’une zone !). Ne prenant pas autant les transports en commun la semaine je pense changer en top up. Je dépenserais uniquement ce dont j’ai besoin. Le skytrain ou les bus sont propres et agréable à prendre. Toujours ou presque à l’heure et sans soucis. 
En ce qui s’agit de la voiture, il y a des places gratuites partout. Il est très facile de se garer. Le trafic est dense mais pas non plus désagréable. Le tarif de l’essence est plus que correct et il est facile de circuler à l’extérieur de Vancouver grâce à ces nombreuses Highway.

Et maintenant ?

Voila deux mois que je suis à Vancouver. La routine s’est installée. Je travaille du lundi au vendredi avec mes 40 heures par semaine et je fais parfois quelques extras dans d’autres familles le samedi soir. Je passe mes journées entre manger (Passion Brunch), le cinéma, le théâtre et rencontrer de nouvelles personnes. (Que des mecs bizarrement. Où sont les feeeeemmes ?)
Vancouver me plaint énormément quand il fait soleil car il y a pleins d’endroits où se promener mais dès que la pluie est là, il manque quelque chose à cette ville. Peu ou pas de musées, d’histoires, de beaux monuments et je trouve que c’est dommage pour une aussi grande ville. 

J’économise pour ma prochaine aventure en Décembre ! Direction New York puis la France pour les fêtes de fin d’année avant de m’envoler pour le grand froid ! (Non non je ne suis pas folle. Enfin quoi que…)

Rencontre PVTistesVancovuer (3).png


Une réflexion sur “Vivre à Vancouver !

  1. Super article! C’est cool d’avoir un avis sur la vie à Vancouver 🙂 Cette ville m’attire mais je crains d’y retrouver la même routine « metro boulot dodo » que j’avais à Paris
    C’est fou de voir comme les ambiances diffèrent entre l’est et l’ouest! 🙂 A bientôt sur Montréal!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s